Prendre des photographies professionnelles de vos oeuvres.

D'abord, merci à l’artiste Suzanne Lavigne, exposante sur Césure, de nous permettre d’utiliser son oeuvre « Au Jardin de Tokyo » comme exemple pour ce tutoriel.

Au Jardin de Kyoto

Le cordonnier professionnel doit être bien chaussé! Pour propulser votre carrière et vous assurer de la visibilité que vous méritez, il faut présenter vos oeuvres sous le meilleur jour possible. Sur internet cela veut dire des photos de bonne qualité.

En s’appropriant les outils que l'internet rend maintenant disponibles, vous, artiste, faites un grand pas pour votre carrière. Imaginez, l’internet, c’est comme si vous étiez présent dans une exposition, jour et nuit, et ce partout dans le monde.

Césure vous permet de placer vos oeuvres dans un lieu populaire et accessible pour vous offrir la même visibilité que dans une exposition tout en vous évitant des heures de gardes et des frais parfois très élevés.

Pour bien photographier une oeuvre, il est nécessaire de comprendre quelques éléments simples qui permettent d’obtenir de bons résultats. Nous les avons mis en ordre d'importance et nous avons ajouté des conseils au besoin.

Les quatre premiers points sont essentiels!

  1. La lumière se reflète sur le vernis et la surface de la peinture causant l'apparition de taches blanches très visibles sur les parties foncées de la toile.

    • Il est important de s’assurer que la source de lumière, telle une grande fenêtre, provient de côté, à droite ou à gauche de la toile.
    • Il est idéal de prendre les photos avant de vernir l’oeuvre.
    • Il ne faut pas utiliser de flash

    Pour les plus curieux, c’est la réflexion spéculaire que nous souhaitons ainsi éviter.

  2. La lumière des ampoules classiques, DEL ou fluorescentes sont des sources de lumière inadéquates pour le rendu des couleurs.

    • Utiliser la lumière indirecte du soleil
    • Ne pas éclairer avec une source de lumière artificielle telle les ampoules DEL, fluorescentes, fluocompactes, halogènes et classiques (incandescentes).

    Nos yeux s’habituent au type de lumière et nous font croire que les lumières d’intérieur sont blanches alors qu’elles ne le sont pas vraiment. L’utilisation d’un flash est aussi très problématique et est à éviter à tout prix à moins de posséder un équipement spécialisé.

    Seule la lumière indirecte du soleil, ou des lumières spécialisées de photographie permettent de prendre des photos de qualité. Le soleil est gratuit, utilisez le!

  3. Il faut placer la caméra devant l’oeuvre pour s’assurer qu’elle parait droite dans la photo.En effet, se placer ailleurs que face au centre de l’oeuvre vous donnera une image dont la forme est irrégulière et présentant des distorsions. Voyez ici la même oeuvre photographiée de face et de côté puis d’en dessous et de coté. Il est possible de corriger les petites imperfections avec un ordinateur et le logiciel GIMP. Vous trouverez un tutoriel à cet effet bientôt.

    EXEMPLE: en ordre, bonne photo, petit problème de perspective et grave problème de perspective

  4. Il ne faut jamais prendre des photos avec la toile placée sur le plancher. Les photos sur le plancher vous empêchent de vous placer réellement face à l’oeuvre en plus d’incorporer votre ombre sur une partie de l’oeuvre. La lumière n’arrive pas sur l’oeuvre avec une bonne orientation!

  5. Bien que les caméras des portables et tablettes s’améliorent constamment, elles ne peuvent encore produire des résultats adéquats pour bien rendre vos oeuvres.

  6. L’utilisation d’un trépied est recommandée afin d’éviter des vibrations et obtenir des photos à haute résolution.

  7. Si vous avez une caméra qui peut effectuer une balance des blancs, relisez votre manuel pour bien apprendre comment la faire. La plupart des caméras modernes offrent cette possibilité. Vous obtiendrez des photos avec des couleurs plus justes. Pour bien faire cette opération, il faut disposer d'une surface bien blanche. Il n’est pas nécessaire d’investir pour cela, une toile recouverte de Gesso blanc est parfaite.

  8. L’utilisation d’un déclenchement différé de l’obturateur de 2 ou 10 secondes (encore une fois, consultez votre manuel pour apprendre comment) est aussi recommandée pour éviter le petit mouvement de l’appareil lorsque l’on presse sur le bouton.

N'hésitez pas à nous envoyer vos commentaires à l'aide du formulaire de contact juste ici bas.