https://www.facebook.com/tr?id=195051854671183&ev=PageView&noscript=1




Les juges de la Grande compétition internationale d'oeuvres d'art avec jury, septième édition




Magella Bouchard


Je travaille aisément avec l’acrylique ou encore, avec les pigments à l’huile. Mes sujets prennent forme grâce aux mouvements des fonds colorés sur la toile, émergence de personnages et d’animaux qui me révèle des secrets, des interrogations de la vie. C’est un chat, une baleine ou un aigle.... je suis certaine qu’ils décident de naître dans mes œuvres et de venir y habiter, me laissant découvrir avec plaisir leurs caractéristiques et leur symbolisme.

Détentrice d’un baccalauréat en enseignement des arts plastiques, elle a su trouver dans la peinture une façon de mettre en images ses passions. En 1984, elle peint ses premiers essais avec la peinture à l’huile, explorant différents thèmes. Voilà des taches en couleur et en lumière qui, sous son pinceau, deviennent un personnage, un arbre, un oiseau. En 2005, elle découvre l’acrylique et toute sa spontanéité. Elle travaille depuis quelques années une toute nouvelle approche…celle de laisser les images se créer d’elles-mêmes en surgissant du fond coloré de la toile ; il en ressort des sujets inattendus!









Marie-Claire Plante


Je suis une artiste peintre éprise de liberté en constant dialogue avec mon art résolument abstrait. Je peins, la tête vide, mon âme en quête du premier pas de danse exécuté en connivence avec ma toile vierge. J'observe ce qui surgit en me glissant dans la peau du geste libre et expressif. Je plonge tête baissée dans l'action pour mieux prendre du recul l'instant d'après. Mon corps tout entier participe à ce ballet incessant jusqu'à ce que mon être fusionne avec le médium. J'amorce des textures qui structurent une émotion émergeante sans la révéler totalement. J'oppose un contrepoids à leurs forces brutes en les éclaboussant de vagues colorées. Je joue sans contrainte avec l’acrylique, l’encre, les pigments et pastels sec à mesure que se précise mon intuition.

Artiste peintre depuis plus de 25 ans, MariClair en constante évolution, a fait mûrir son art auprès des grands maîtres comme Laurent Bonet, Segal Seymour et Francine Labelle. Sensible, son oeuvre se rapporte à ses sentiments intérieurs, l'instant présent est son tremplin, sa force vive. Inspirée par l'automatisme, sa peinture se crée dans l'action, dans le moment. L'art abstrait lui permet d'exprimer librement cet appel à la création.









Philippe Giroux


D'un style réaliste baroque, selon l'expression du professeur en histoire de l'art, F.X. Lopez, il propose une exploration dans les univers du portrait, des eaux et de la musique. Giroux explore en profondeur la couleur dans sa tridimensionnalité et sa transparence donnant ainsi rythme et vie à la matière, ou musicalité à l'oeuvre si l'on peut dire. Il puise sont inspiration le long des ruisseaux, des rivières gaspésiennes et de leurs eaux cristallines, inépuisable réserve de micro-paysages. Dans l'exercice du portrait, il affectionne particulièrement les grands formats et les personnages aux traits marqués ou aux longues chevelures, qu'il anime d’une vie particulière à chacun.

À l'été 2003, il remporte un prix de 10 000 $ jumelé à un stage de muralisme d'une durée de cinq semaines dans les ateliers de La Cité de la Création à Oullins, près de Lyon en France. À son retour, il passera l'été à peindre des murales à Mont-Joli avec le groupe Les Murmures de la ville. À partir de 2014, Giroux consacre tout son temps à la peinture, se spécialisant dans les scènes d'eau, de pêche et dans l'art du portrait. Ses peintures sont de plus en plus remarquées et en 2017, six de ses toiles sont présentées dans le très beau livre America's Favorite Flies, au côté de quelques-uns des meilleurs peintres de pêche en Amérique du Nord. En février 2018, il est reçu Chevalier Académicien à la Mondial Art Académia et en avril il reçoit le prix technique de la Convention des Beaux-Arts de Lévis 2018 .









M. Aouli


Par des mouvements impulsifs du pinceau, du couteau, des doigts ou de l’éponge, l’imaginaire me dicte le choix des couleurs et des formes afin d’interpréter l’image que je me fais du monde qui m’entoure. Les teintes et les textures deviennent le reflet de mes émotions face aux couleurs et aux formes. Le sujet est souvent un message pictural. Par des couleurs vives mon objectif est de personnifier la puissance de la lumière et de l’énergie dans tout ce qui nous entoure. J’invite le spectateur à pénétrer dans mes œuvres et à vibrer au rythme des couleurs et des textures. Chacun y verra une image singulière qui rend compte de ses propres émotions car notre vision est régie par une série d’expériences de la vie et par un état d'âme qui varie selon les circonstances de la vie.







S'inscrire à la compétition