https://www.facebook.com/tr?id=195051854671183&ev=PageView&noscript=1




Les juges de la Grande compétition internationale d'oeuvres d'art avec jury, cinquième édition




Fabrice de Paola


De racines franco-italiennes et résidants en Dordogne, France, Fabrice de Paola œuvre en Arts Visuels depuis plus de quinze ans. Influencé par son précédent travail dans le milieu de la mode à Paris, il a touché à plusieurs médiums comme : pastel, verre, porcelaine, acrylique ainsi que plusieurs supports : fresques, bustes de couture, meubles et tableaux.

Pour lui la “peinture est un refuge imprégné du goût de liberté et d`indépendance”. La femme est un thème récursif de son univers pictural et il la peint dans des œuvres très expressives au désordre presque hypnotique.









Marie-Claude Fournier


Gagnante de la médaille d’or en art figuratif à la Grande compétition internationale d’œuvres d'art avec jury, quatrième édition de Césure.

D’emblée Marie-Claude Fournier avoue “je peins comme je vis, avec intensité, joie et optimisme”. Son médium de base est l’acrylique, mais elle ne s’y limite pas et ajoute au gré de ses découvertes papier, tissu , mortier encre et peinture aérosol. Cette artiste originaire de Sherbrooke, mais établie à Montréal a une démarche avant tout exploratoire qui la mène a élaboré des tableaux fascinants par leur complexité. Ils sont travaillés par juxtaposition de taches et de motifs sur lesquels des éléments picturaux et souvent floraux sont ajoutés.









Katy Létouneau


Gagnante de la médaille d’or en art abstrait à la Grande compétition internationale d’œuvres d'art avec jury, quatrième édition de Césure.

La peinture abstraite est pour Katy Létourneau un vaste champ de recherche où elle excelle à créer de nouvelles représentations imaginaires, mais tout de même ancrées au réel. Elle présente sa démarche artistique ainsi: “énergie, fluidité, ombre, lumière, éclat, couleurs et matière. Voici ce qui définit le fil conducteur de ma pratique artistique sans cesse en évolution et qui s'oriente vers une mixité de contrôle et d'évolution spontanée”. Pour elle, le but premier de la création n'est pas toujours de partager, c'est plutôt un besoin viscéral en constante évolution, mais qui tôt ou tard doit se confronter au regard du spectateur”.









Amélie Robitaille


Gagnante de la médaille d’argent en art figuratif à la Grande compétition internationale d’œuvres d'art avec jury, quatrième édition de Césure ainsi que deux mention de reconnaissance d’excellence et d’habilité en art figuratif.

Grande technicienne de la région de Québec, Amélie Robitaille s’intéresse à rendre le plus fidèlement possible les sujets qu’elle peint et y réussi de façon éclatante. Inspirée de ses voyages et expériences, que le sujet soit un visage d’enfant, un gros plan d’animal ou un paysage son travail est empreint de précision et d’attention et démontre un sens aigu de l’observation. Sa récente série où elle présente des demis ou même quarts de visages animaux centré sur leur regard est tout aussi inédite que saisissante de réalisme.







Faites connaître la compétition: cliquez et partagez

S'inscrire à la compétition